Mise au point de CDPQ Infra sur les erreurs dans un article de la Presse canadienne

Montréal, le 19 juin 2018 – CDPQ Infra tient à corriger des informations inexactes contenues dans un article publié hier par la Presse canadienne sous le titre « REM : la Caisse pourrait ne pas faire un sou ou perdre de l'argent », sous la signature du journaliste Patrice Bergeron.

Or, jamais le président et chef de la direction de CDPQ Infra, Macky Tall, n’a laissé entendre une telle chose lors de l’entretien d’une heure offert au journaliste Patrice Bergeron le 25 mai dernier. En cours d’entretien, M. Tall n’a fait que corriger dans une de ses réponses la perception du journaliste à l’effet que le rendement de la Caisse aurait été « garanti ».

Depuis, le lancement du projet du REM, la Caisse de dépôt et placement du Québec a toujours évoqué publiquement des prévisions de rendement de l’ordre de 8%, qui reposent sur un modèle financier solide et des prévisions d’achalandage réalistes faites par des firmes indépendantes.

Le journaliste suggère également que « la Caisse amortira son projet sur 10 ou 15 ans, alors que de telles infrastructures, dont la longévité est de beaucoup supérieure, pourraient être amorties sur plus de 25 ans » et insinue qu’ « en exigeant davantage pour un amortissement plus court, la tarification est ainsi gonflée à l’avantage de la Caisse .»

Or, une vérification minimale de la part du journaliste de La Presse canadienne auprès de la Caisse ou de CDPQ Infra, maître-d’œuvre du projet, aurait permis de constater que l’amortissement du REM est prévu sur une période d’environ 30 ans ; une période d’amortissement qui reflète les meilleures pratiques et dont la pertinence a été validée par des organismes indépendants, dont Deloitte.

 

À propos de CDPQ Infra

CDPQ Infra est la filiale en propriété exclusive de la Caisse de dépôt et placement du Québec et est responsable du développement et de l’exploitation de projets d’infrastructures, dont le Réseau express métropolitain (REM). Le REM est un nouveau réseau intégré de transport collectif de 67 km qui vise à relier à la fois le centre-ville de Montréal, la Rive-Sud, l’Ouest-de-l’Île (Sainte-Anne-de-Bellevue), la Rive-Nord (Laval et Deux-Montagnes) et l’aéroport par la mise en service d’un système de métro léger entièrement automatisé et électrique.

Pour obtenir plus de renseignements sur CDPQ Infra, visitez le site cdpqinfra.com, suivez-nous sur Twitter @CDPQInfra ou consultez nos pages Facebook.

 

- 30 -

Pour de plus amples informations :

Jean-Vincent Lacroix
Directeur, Relations avec les médias
CDPQ Infra
+1 514 847-2896
[email protected]